Intitulé du document : Comparatif de solutions de partage via du web.
Localisation : http://www.opendoc.net/comparatif-partage-web-filez-fex-webshare-jyraphe-openupload
Auteur : Alexandre Bray
Vos questions : support@opendoc.net
Date de création : 2010/03/07
Date de modification : 2011/10/04
Tags :
Vous souhaitez contribuer : Comment soutenir opendoc ?
Informations : Quelle est notre démarche ?
Licence : Contrat Creative Commons
opendoc.net est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 3.0 non transcrit.

Comparatif de solutions de partage via du web

finalité : trouver un procédé de transfert de datas via le web pour des fichiers relativement volumineux.
software testé : Filez, F*EX, Webshare, Jyraphe, openupload

1 FILEZ

FileZ est une application web développée par l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse qui permet de déposer et gérer des fichiers destinés à être partagés grâce à une URL unique, sur le principe de l’application perl/mod_perl filex.

1.1 Déposer des fichiers

L’interface principale est le point d’accès de l’application pour la personne souhaitant mettre un fichier en partage. Le champ “Choix du Fichier à déposer” vous permet de choisir le fichier que vous souhaitez partager. Le bouton “Parcourir” qui se trouve à côté vous permet d'aller rechercher ce fichier sur votre ordinateur. Vous pouvez cliquer sur le bouton “Déposer le fichier !” pour…déposer le fichier ! Celui- ci est alors disponible pendant une durée de trois jours à compter du jour de dépôt. Vous avez la possibilité de modifier les dates de disponibilité par défaut en choisissant :

  • La date à partir de laquelle le fichier sera disponible
  • La date de fin de disponibilité , qui peut aussi être renseignée, dans le champ suivant, soit en entrant une date, soit en choisissant une durée.

1.2 Partager un fichier

Lorsque vous venez de déposer un fichier, une adresse apparaît dans l'application. C'est cette adresse que vous devez transmettre aux personnes avec qui vous voulez partager le fichier. Il suffira alors à ces personnes de copier-coller ce lien dans leur navigateur, et le téléchargement de votre fichier leur sera proposé. Cette adresse vous est également rappelée dans un courrier électronique qui vous est envoyé immédiatement après le dépôt de votre fichier. De plus, vous avez à tout moment la possibilité de faire s'afficher cette adresse dans l'application, comme nous le verrons dans la partie “Gérer les fichiers déjà déposés”.

1.3 Gestion des fichiers déjà déposés

Lorsque vous avez déposé au moins un fichier, un tableau de bord apparaît sur votre droite. Chaque ligne de ce tableau correspond à l'un de vos fichiers déposés, et vous donne le nom du fichier, sa date de mise en disponibilité, la date de fin de disponibilité. La dernière cellule du tableau vous permet d'effectuer diverses actions sur vos fichiers :

Supprime le fichier. Le fichier ne sera plus disponible après cette action, et disparaîtra de votre tableau de bord.

Affiche dans l'application diverses informations sur le fichier : son adresse, sa taille, et le nombre de fois qu'il a été téléchargé.

/ Permet de basculer le mode de notification : vous pouvez choisir de recevoir un courrier électronique à chaque téléchargement de votre fichier. Lorsque l'icône est grisée (c'est le cas par défaut : ), aucune notification ne vous est envoyée. Cliquer sur l'icône grisée pour activer les notifications. L'icône est alors allumée ( ), ce qui signifie que les notifications sont activées pour ce fichier.Vous pouvez à tout moment basculer entre les modes en cliquant sur cette icône.

Permet de rallonger la durée de mise à disposition d'un fichier. Un clic sur l'icône rend le fichier disponible un jour de plus. Vous pouvez renouveler ainsi un fichier jusqu'au nombre de jours maximum. Enfin, vous trouverez en haut de l'application une jauge vous indiquant l'espace que vous occupez, et l'espace restant.

1.4 Installer Filez

Tout d'abord télécharger les fichiers : (http://sourceforge.net/project/downloading.php?group_id=223615&use_mirror=freefr&filename=filez-1.2.1.tgz)

Toutes les informations sont disponibles dans “Readme.txt”. Détarer le fichier (ex : /var/www/filez/). Ajouter le fichier filez.conf dans /etc/http/conf.d

<VirtualHost *:80>
                # Main parameters
        #Servername filez.univ-avignon.fr
        servername filez
        DocumentRoot /var/www/filez
        DirectoryIndex index.html index.php

                # PHP tuning.
                # Here you can tell for this _only_ specific VHost to allow big files and time to give file
                # limit upload file to 1200 MB
        php_admin_value post_max_size 1200M 
        php_admin_value upload_max_filesize 1200M
                # Allow 600 secondes of PHP execution to allow slow users to download file because PHP need to 
 run to give bytes to the downloading users 
                # Be careful to not put high value here, 600 is should be enough and 300 could do the trick
                # We are trying to find a better solution because here we are sensitive to DoS attack. If you h
 ave any ideas tell us  :) 
        php_admin_value max_execution_time 600
                # Define a special directory for temporary files during the upload.
                # PHP use by default /tmp. Tune this variable to fit your need. 
                # Remember, you should have enough space in your tmp/ partition to allow upload of your maximum
 file
                # Again, be careful, bad boys can try to fullfill your tmp partition!
        php_admin_value upload_tmp_dir "/var/tmp"

        <Directory /var/www/filez>
                Options None
                AllowOverride None
                order deny,allow
                allow from all
        </Directory>

                # Protect logfiles to be accessed by a web browser
        <Directory /var/www/filez/log>
                Options None
                AllowOverride None
                order deny,allow
                deny from all
        </Directory>

</VirtualHost>

1.5 Paramétrer Filez

  • Créez un base de données avec un utilisateur défini.
  • Injectez “create_db.sql” pour la création des bases.
  • Éditez le fichier inc/config.inc.php :
  • paramètres SQL
$host="localhost"; //Hote BDD
$dbname="filez"; //Nom de la base
$dsn = "mysql:host=".$host.";dbname=".$dbname;
$bd_username="filezuser"; //Utilisateur base
$bd_pwd="xxxxxxxxxx"; //Son mot de passe
  • chemins
$upload_dir="/var/filez/datas/"; //Emplacement de dépôt des fichiers  (se termine par "/")
$log_path="/var/filez/log/"; //Emplacement du fichier de log  (se termine par "/")
  • Chemin d'inclusion
$path_filez="/var/www/filez/"; //Chemin de filez  (se termine par "/")
$inc=$path_filez."inc/";
$icons="img/";
  • URL
$url_filez="http://filez/"; //URL de filez (se termine par "/")
$url_download=$url_filez."download.php?ad=";
  • Paramètres d'authentification

1. LDAP
2. CAS
3. SQL
4. AUCUNE

  • Paramètres de téléchargement
//Durée de vie par défaut d'un fichier
$nb_jours_defaut=3;

//Durée de vie maximale d'un fichier
$nb_jours_max=25;

//Taille maximum du fichier à déposer 
//Vous devez être cohérent avec les informations du fichier /etc/httpd/conf.d/filez.conf
$max_upload_size_user_defined=1200;

//Quota par défaut (en Mo)
$default_quota=10000;
  • Paramètres mails
$admin_mail="user@domain.com"; //mail de l'administrateur
$smtp_host="smtp"; //serveur SMTP
$smtp_port="25"; //port du précédent?>

2 F*EX

F*EX (Frams' Fast File EXchange) est un service d'échange de fichiers via le web.

2.1 Caractéristiques

  • Transfert de fichiers pratiquement illimité.
  • Pas besoin de logiciel tiers, il suffit d'un navigateur web et d'une boîte mail valide.
  • Possibilité de reprendre un téléchargement interrompu (théorique).
  • Auto-notification du destinataire.
  • Auto-suppression après téléchargement.
  • Les utilisateurs avec pouvoir peuvent créer d'autre utilisateur.
  • La gestion des utilisateurs peut être gérée par le web.
  • Si un fichier est déposé pour plusieurs utilisateurs, le fichier n'est pas recopié.
  • Pour les LINUXien et UNIXien, il existe des utilitaires pour obtenir les mêmes fonctionnalités mais en shell.

2.2 Installation

Tout d'abord veuillez vous rendre sur le site de F*EX. Utilisez la commande suivant pour installer :
./install -p 80 192.168.18.11. Cette commande va créée l'utilisateur F*EX avec comme home directory /home/fex. Ce répertoire contient les éléments suivant :

répertoire description
spool/ répertoire de stockage des données
htdocs/ interface de gestion
bin/ les binaires
cgi-bin/ programmes CGI
lib/ les librairies

Dans le répertoire spool :

répertoire descriptif
$from/@ auth-ID and sub-users IDs
$from/@ALLOWED_RECIPIENTS gestion des destinataires autorisés
$to/$from/$file/upload fichier uploadé en cours
$to/$from/$file/filename nom du fichier
$to/$from/$file/size taille de fichier originale
$to/$from/$file/data fichier après upload total
$to/$from/$file/keep nombre de jours après suppression
$to/$from/$file/notify flag de notification
$to/$from/$file/error message d'erreur si le fichier est manquant
$to/$from/$file/dkey téléchargement de la clef

2.3 Configuration

La configuration est stockée dans “fex/lib/fex.ph”. Tous les champs ne sont pas obligatoire :

$hostname = 'vm-centos.vdom.loc'
$spooldir = $ENV{HOME}.'/spool';
$logdir = $spooldir;
$keep_default = 5;
$autodelete = 'YES';
  • Pour créer un user : fex/bin/fac -u user uid

user : étant le mail de la personne.
uid : étant le chaîne de caractère que l'utilisateur devra taper pour s'authentifier.

Il suffit de redémarrer xinetd et taper l'url pour joindre F*EX.

3 WEBSHARE

Lorsque vous aurez téléchargé puis décompressé l'archive de l’application, vous devriez trouver les éléments suivants :

index.php Le formulaire d'identification
start.php La page des éléments de base de l'explorateur
ident.php Le script d'identification privée
identpublic.php Le script d'identification publique/automatique
admin L'administration des connexions et des utilisateurs
cgi-bin/ Contient le script CGI à placer dans le dossier homonyme du serveur
Documents/ Le dossier de partage par défaut
style/ Styles d'interface contenu dans des sous-dossiers
lang/ Les fichiers de langage
moteur/ Scripts indispensables au fonctionnement de l'application
moteur/xsl/ Les modèles d'affichage XSLT
wstemp/ Le dossier temporaire des fichiers uploadés
wspasswd/ Le dossier contenant le fichier de configuration

A l’intérieur du « moteur », vous trouverez le cœur de l’application, dont principalement les fichiers suivants :

action.php Principales actions sur les dossiers et fichiers script.php Le coeur de Webshare, communication, menus fonctions.php L’appel aux fonctions Ajax et le dialogue entre fonctions explorer.php Script de base pour générer l'arborescence naviguer.php Script de base pour générer le contenu d'exploration interface.php Gère toutes les fonctions liées à l’interface menus.php Créé les menus contextuels des éléments auth.php Authentifie l'origine d'une action (base de sécurité) pic.php Génère les miniatures et l'affichage des images

Les scripts PHP upload et upload_progress gèrent l'upload.

Les scripts PHP coller, commenter, change_style, crea_dossier, crea_fichier, crea_fond, crea_lien, crea_txt, enregistrer, exif, ouvrir, rechercher, renom mer, supprimer, dezipper, editer, ouvrir, enregistrer, correspondent aux fonctions de leur noms respectifs.

Enfin, les fichiers prive et public gèrent respectivement l'authentification des utilisateurs privés et l'accès public.

3.1 Installation

Copiez l’ensemble du dossier « webshare » sur votre serveur dans le répertoire de votre choix.

Si votre serveur accepte les scripts CGI, glissez le fichier nommé 'upload.cgi' dans le répertoire attribué (généralement 'cgi-bin'), puis attribuez-lui les droits '755' (rwxr-xr-x). Dans le cas contraire, un message s'affichera dans la fenêtre d'upload vous indiquant quelle est la taille limite des fichiers pouvant être uploadés (ancien mode 'dégradé' sans barre de progression).

Le logiciel requiert les droits de lecture/écriture dans les répertoires suivants : 'Documents', 'wspasswd' et 'wstemp' situés dans le dossier d'installation de Webshare.

Vérifiez les quantités de mémoire et durées de vie allouées aux scripts. Vérifiez les tailles maximum autorisées en « post » et en « upload » Prenez garde au ‘Safe mode’ qui doit être désactivé pour un fonctionnement correct de l’application. Assurez-vous que les extensions requises par l’application soient installées et activées. Dans le pire des cas, vérifiez que les variables d’environnement fournies par le serveur soient valides (notamment la racine « SERVER_ROOT »

Côté client, l’application ne peut fonctionner que sur des navigateurs récents, dont principalement :

Mozilla Firefox 1.5+ et navigateurs basés sur le moteur Gecko (le fonctionnement est alors optimal) Internet Explorer 6.0+ Safari 3.0+ et navigateurs basés sur le moteur KHTML (si l’extension XSLT est activée côté serveur) Opéra 9+

Webshare est compatible avec Prism, et fonctionne sur les périphériques mobiles équipés des navigateurs cités précédemment.

Si vous rencontrez un problème et ne trouvez pas la solution dans cette documentation, posez votre question sur le forum du site officiel :

http://forum.webshare.fr/

3.2 Configuration

Une fois les fichiers copiés sur le serveur, en indiquant dans la barre d’adresse [monserveur]/webshare/ (où [monserveur] représente le chemin vers le répertoire d’installation de Webshare), la page de login doit apparaître.

Lorsque le javascript n’est pas activé dans le navigateur, un message demandant son activation apparaît en remplacement des champs de login. De même, si aucun compte utilisateur ou partage n’est configuré, un message vous propose d’aller dans l’administration afin de les paramétrer. Cela ne doit pas être le cas au premier lancement étant donné qu’un compte « webAdmin » est configuré par défaut dans l’application.

Pour utiliser l’application, à ce stade, il suffit de rentrer comme login et mot de passe les identifiants suivants (compte webAdmin) : root / root Cela dit, si ces paramètres ne sont pas modifiés, n’importe quel utilisateur ayant accès à l’installation pourra rentrer et modifier à loisir tous les documents accessibles dans les partages. Il est donc vivement conseillé de passer par l’administration.

3.3 Administration

L’administration est accessible par défaut en rentrant dans le navigateur l’adresse suivante : [monserveur]/webshare/admin/

Au premier accès à ce dossier, une invite s’affichera en lieu et place de l’administration vous demandant d’entrer un login et un mot de passe. Cet écran permet de créer automatiquement un fichier de protection de type .htpasswd. Ce fichier sera stocké dans le répertoire webshare/wspasswd/ et donc hors de portée des visiteurs.

Le premier champ correspond au nom d’utilisateur souhaité, les deux champs plus petits situés dessous doivent contenir à l’identique le mot de passe asso cié (8 caractères minimum). En cas d’erreur de saisie, les cadres apparaissent encadrés en rouge. Lors de la validation de ces identifiants, l’administration est alors protégée : une invite vous demande vos identifiants. Vous devez bien sûr entrer ceu x que vous avez saisis précédemment. Le cas échéant, vous ne pouvez pas rentrer dans l’administration, une page d’erreur s’affiche.

4 JYRAPHE

site officiel Le but de Jyraphe est de proposer une application web de dépôt de fichier simple que tout le monde puisse installer sur son bout de serveur. Le but est de multiplier les Jyraphe sur l'Internet, à l'inverse de certains sites dont le but est de centraliser le service au maximum, en ajoutant au passage de la publicité qui fait mal aux yeux.

4.1 Fonctionnalités

Voici les principales fonctionnalités de Jyraphe. Un fichier, un lien

Vous déposez un fichier et vous obtenez en retour un lien sur ce fichier que vous pouvez partagez. Quand vos amis suivent ce lien, ils reçoivent le fichier que vous avez déposé et peuvent le sauvegarder. Visualisation directe des images et des textes

Si le fichier que vous avez déposé est une image ou un texte, alors il apparaît directement dans le navigateur, comme n'importe quelle image ou n'importe quel texte. Téléchargement à usage unique

Vous avez aussi la possibilité de déposer un fichier qui ne pourra être téléchargé qu'une seule fois. Le lien donné n'est valable qu'une seule et unique fois et ensuite, le fichier disparaît. Limitation dans le temps

Il est possible d'indiquer une durée limite de téléchargement pour chaque fichier. Au delà de cette durée, le fichier ne sera plus accessible. Cest un bon moyen pour mettre à disposition des fichiers de manière temporaire. Restriction d'accès par mot de passe

Vous pouvez associer un mot de passe à chaque fichier, permettant ainsi de restreindre l'accès au fichier aux seules personnes à qui vous aurez communiqué à la fois l'URL et le mot de passe. Pas de base de données

Jyraphe fonctionne sans aucune base de données. Jyraphe n'a besoin que de PHP et utilise le système de fichier comme moyen de stockage naturel.

4.2 Installation

Récupération de l'archive

La première étape est d'obtenir l'archive contenant l'ensemble des sources. Pour cela, téléchargez la version stable : jyraphe-0.4.tar.gz. L'archive décompressée crée un répertoire jyraphe-0.4. Mise en place

Vous avez juste à copier le contenu du répertoire pub/ sur votre espace web. Configuration simplifiée

Lancez le script d'installation simplifiée install.php et suivez toutes les instructions qui vous sont données. Vous avez en particulier à :

  • créer un fichier vide lib/config.local.php et donnez les droits en écriture au serveur web. Ce fichier sera écrit par le script d'installation ;
  • créer un répertoire var-…/ dont le nom vous est donné pendant le script d'installation et donnez les droits en écriture au serveur web. Ce répertoire contiendra vos fichiers.

Une fois l'installation terminée, vérifiez que tout fonctionne et supprimez le script d'installation install.php. Enlevez aussi les droits d'écriture (mais pas de lecture) au serveur web sur le fichier lib/config.local.php.

5 Openupload

5.1 Téléchargement

5.2 Prérequis

  • apache
  • php
  • php-gd
  • uploadprogress : pour l'affichage du temps de téléchargement. Pour l'installer voici la méthode :
pecl install UPLOADPROGRESS
sudo vim /etc/php5/conf.d/uploadprogress.ini

Veuillez indiquer “extension=uploadprogress.so” dans le fichier et redémarrer apache.

5.3 Installation sans base sql

J'ai souhaité utiliser Openupload sans base sql car j'aime, comme beaucoup, le format texte. Cela m'a permis de tester rapidement la notion d'acls. Néanmoins le format texte n'est pas conseillé pour un site ayant beaucoup de trafic.

Si vous souhaitez mettre Openupload en production, attention à ne pas mettre l'intégralité du contenu du dossier accessible par le web. Seul le dossier www doit être publié

  sudo cp openupload-0.4.1.tar.gz /var/www/
  cd /var/www/
  sudo tar xvzf openupload-0.4.1.tar.gz
  sudo ln -s /var/www/openupload-0.4.1 /var/www/openupload
  cd openupload
  sudo chown -R www-data:www-data data data/tmp templates_c sql sql/txt/
  sudo cp -av sql/txt/* ./txtdb/

5.4 Configuration

5.4.1 Web

Vous pouvez configurer Openupload directement par le web : http://localhost/openupload. Suivez les instructions pas à pas.

5.4.2 Manuel

Éditez le fichier de configuration : vim www/config.inc.php

<?php
$CONFIG['WWW_SERVER'] = 'http://127.0.0.1';

$CONFIG['WWW_ROOT'] = '/openupload/www';

$CONFIG['INSTALL_ROOT'] = '/var/www/openupload';

$CONFIG['DATA_PATH'] = '/var/www/openupload/data';

$CONFIG['database']['type']='txt';
$CONFIG['database']['rootdir']=$CONFIG['INSTALL_ROOT'].'/txtdb';

$CONFIG['translator'] = 'phparray';

$CONFIG['auth'] = 'default';

$CONFIG['defaultlang'] = 'fr';

$CONFIG['site']['title'] = 'Open Upload - Opendoc';
$CONFIG['site']['footer'] = '<a href="http://opendoc.homelinux.org">Opendoc</a> ';
$CONFIG['site']['webmaster'] = 'linuxopendoc@gmail.com';
$CONFIG['site']['email'] = 'linuxopendoc@gmail.com';
$CONFIG['site']['template'] = 'opendoc';


$CONFIG['registration']['email_confirm'] = 'yes';


$CONFIG['max_upload_size'] = '2000';

$CONFIG['use_short_links'] = 'yes';

$CONFIG['id_max_length'] = '10';

$CONFIG['id_use_alpha'] = 'yes';

$CONFIG['max_download_time'] = '120';

$CONFIG['multiupload'] = '1';

$CONFIG['allow_unprotected_removal'] = 'no';

$CONFIG['progress'] = 'uploadprogress';

$CONFIG['logging']['enabled'] = 'yes';
$CONFIG['logging']['db_level'] = '4';
$CONFIG['logging']['syslog_level'] = '5';


$CONFIG['register']['nologingroup'] = 'unregistered';
$CONFIG['register']['default_group'] = 'registered';


$CONFIG['plugins']['0'] = 'captcha';
$CONFIG['plugins']['1'] = 'compress';
$CONFIG['plugins']['2'] = 'email';
$CONFIG['plugins']['3'] = 'expire';
$CONFIG['plugins']['4'] = 'filesize';
$CONFIG['plugins']['5'] = 'mimetypes';
$CONFIG['plugins']['6'] = 'password';


$CONFIG['defaultaction'] = 'u';

?>

Vous pouvez noter l'option syslog_level très pratique afin de logger toutes les actions des différents users.

5.4.3 PHP

Pour le bon fonctionnement d'application, il définir certains paramètres :

vim /etc/php5/apache2/php.ini

  • post_max_size = 2000M
  • file_uploads = On
  • upload_max_filesize = 2000M
  • upload_tmp_dir = /var/tmp
  • max_execution_time = 600
  • max_file_uploads = 20

Vous pouvez aussi réutiliser la VHOST de FILEZ pour votre mise en production.

5.5 Personnalisation

Si vous souhaitez modifier le produit afin d'y ajouter votre logo :

cp votre_logo.jpg www/templates/default/img/
sudo vim  templates/default/index.tpl <div id="logo"><img src="{tpl file=/img/votre_logo.jpg}" border="0"></div>

5.6 ACLS

  • Public : le site est complètement public. Les utilisateurs n'ont pas besoin d'être enregistrés.
  • Service : le fonctionnement est identique au public avec la possibilité d' utilisateurs authentifiés, mot de passe…
  • Restricted : les utilisateurs peuvent déposer des fichier que s'ils sont authentifiés. Les download sont public.
  • Private : les utilisateurs ont besoins d'être authentifié pour les upload et les download. Ce dernier est pratique pour une utilisation entreprise avec LDAP.

Pour appliquer une acl il faut modifier le fichier txtdb/acl.txt. Les différents modes se trouent dans modes/.

Exemple : Public

Il suffit de copier le contenu du fichier acl_public.txt dans le fichier acl.txt utilisé.

id|module|action|group_name|access
1|*|*|admins|allow
2|admin|*|admins|allow
3|admin|*|*|deny
4|auth|login|unregistered|allow
5|auth|*|*|deny
6!files|l|unregisterd|deny
7|files|*|*|allow

Le fonctionnement en est modifié.

5.7 Impressions écran

5.7.1 Sans identification

5.7.2 Avec identification

5.7.3 Administration

6 Comparatif et conclusion

6.1 Comparatif

FILEZ F*EX WEBSHARE JYRAPHE OPENUPLOAD
Technologie PHP PERL PHP PHP PHP
Gestion en Bases SQL Oui Non Non Non Oui/Non
Gestion rétention des fichiers Oui Oui Non Oui Oui
Gestion des Urls de téléchargement Oui Oui Non Oui Oui
Gestion des utilisateurs Oui Oui Oui Non Oui
Gestion LDAP Oui Oui Non Non Oui
Personnalisation Avec dev Avec dev Non Avec dev Oui
Notification par Email Oui Oui Non Oui Oui (Suivant les modes)
Interface d'Administration Oui Oui Oui Non Oui
Gestion des ACLS Non Non Non Non Oui
Gestion des Groupes Non Oui Non Non Oui
Syslog Non Non Non Non Oui
Partage de fichiers au delà de 2 Go Non Oui Non Non Non
Possibilité d'un client lourd Non Oui Non Non Non
Reprise sur téléchargement Non Oui Non Non Non
CLI Non Oui Non Non Non

6.2 Conclusion

Le besoin en partage de fichier volumineux via le web est une problématique souvent rencontrée par les entreprises et les particuliers. De nombreuses solutions existent, mais personne ne sait vraiment où sont stockées les données qui sont souvent personnelles.

Le constat entre les différents solutions est relativement simple, Openupload est le plus abouti mais cela dépend encore de ce que vous souhaitez réaliser. Openupload par ses différents modes de fonctionnement (public, service, private …) est capable de réaliser les mêmes fonctions que Jyraphe (partage publique), ou FILEZ (partage plus avancé avec gestion de rétention des fichiers). De plus Openupload gère le stockage des informations en mode texte (simplicité d'utilisation) et est facilement personnalisable. Je ne parlerai pas de F*EX qui est codé en perl n'est donc pas très pratique à utilisé sur des architectures mutualisées. Quant à WEBSHARE, c'est plus un outil convivial à utiliser en local.

Bien que Openupload permet de répondre à un grand nombre de situation, je regrette de pas pouvoir utiliser les options suivantes :

  • reprise sur téléchargement comme pour du FTP
  • fichier non chiffré bien que le contenu stocké n'est pas utilisable directement.
solutions/comparatif-partage-web-filez-fex-webshare-jyraphe-openupload.txt · Dernière modification: 2013/07/14 17:19 (modification externe)
 
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki